A versão em português está em andamento. Vou te perguntar uma pequena paciência 🙏🏾🙏🏾🙏🏾.

Bonjour, ou bonsoir, bon bref recevez mes salutations 😅😅, au lieu de tourner autour du pot 😁😁.

Aujourd’hui je vais vous parler de deux outils dont j’ai personnellement apprécié. Je dis bien « personnellement », parce que ce n’est pas parce que j’apprécie ces deux outils de personnalité parmi les nombreux qu’ils existent, que cela vous plaira 😉.

Je veux dire que ce sont ces deux outils que je serai le plus apte à vous expliquer, de la manière la plus fluide. Je peux dire que c’est mon domaine de prédilection 😎😎.

Bien évidemment, il existe une multitude d’outils de personnalité dont je l’ai précisé plus haut, comme le big five, le test de la boussole, le test de QI (Quotient Intellectuel), et pleine d’autres encore que j’ignore encore.

Tous ces outils de personnalité ont tous un domaine spécifique. L’Homme, étant un être complexe, son étude ne peut se résumer en un seul domaine. Non, non, non. Donc il est donc logique, qu’il ait de nombreux outils de personnalité, qui nous aide à parvenir à notre connaissance de soi. C’est qui fait L’homme est être à multiples facettes dont nous-mêmes, pouvons les ignorer.

Rachid, nous avons compris, viens en aux faits, quels sont ces outils que tu veux nous parler ?

Alors, ces deux outils, dont j’essaie de tourner en rond, depuis un moment 😅😅, sont en fait le MBTI et l’ennéagramme.

Pourquoi ces deux outils ?.

La raison pour laquelle j’apprécie ces deux outils par rapport aux autres, est leur complémentarité. En effet, le MBTI étudie les comportements humaines, donc comment nous interagissons avec les autres. L’ennéagramme, elle, étudie nos motivations qui nous poussent à interagir avec les autres.

Je sais vous vous demander, c’est quoi le MBTI ? Et quoi, l’ennii…. Quoi, quel est ce truc 🤨🤨 ?. Alors je vous conseillerais de trouver du temps et je dirais un bout de temps et d’y bien vous s’installer, car je vous préviens, elle sera très longue.

Êtes vous prêt ? Alors commençons 😊

I- Le MBTI, qu’est-ce que c’est ?

Selon wikipédia, le Myers Briggs Type Indicator, communément appelé le MBTI, est un outil d’évaluation psychologique déterminant le type psychologique d’un sujet, parmi les seize types différents.

Cet outil a été créé par deux femmes ou devrais-je dire un duo Mère fille dont Isabelle Briggs Myers est la fille, Katherine Cook Briggs, la mère.

Ces deux femmes se sont basés sur les travaux psychologiques de Jung.

Et vous vous demandez qui est Jung ?

Carl Gustave Jung est un médecin psychiatre suisse né le 26 juillet 1875 à Kesswill et mort le 6 juin 1961 à l’âge de 85 ans.

Il a consacré sa vie à la pratique clinique ainsi qu’à l’élaboration de théories psychologiques, comme l’un de ses oeuvres, types psychologiques, écrit en 1921 dans lequel il définit plusieurs concepts capitaux de sa théorie : les introvertis et les extravertis d’une part, les quatres fonctions psychiques de l’autre, le modèle aboutissant donc à huit types psychologiques possibles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Gustav_Jung

Alors c’est grâce aux travaux de Jung que Isabelle Briggs Myers et sa mère se sont inspirés pour créer le MBTI, qui est devenu l’un outils les plus célèbres et des plus populaires. Elles se basent sur des préférences que nous possédons naturellement.

Ces préférences sont basées sur quatres (04) critères d’orientations. Ces préférences ont une influence considérable sur notre manière d’agir et notre manière de nous comporter. Nous verrons, plus tard, que l’ennéagramme, au lieu de se baser sur nos comportements, celui-ci se base sur nos motivations profondes, c’est-à-dire ce qui est à l’origine de nos comportements.

Donc, comme je le disais, le MBTI se base sur des préférences que les Myers l’ont subdivisé sur quatres (04) dimensions. Ces 4 dimensions qui seront représentés par des lettres, constitueront notre type de personnalité MBTI.

1- Extraversion/Introversion

Le premier axe consiste à connaitre notre orientation d’énergie. Une énergie est comparable à une volonté qui nous pousse à poursuivre l’action que nous voulons entreprendre. Elle est indépendante de la fatigue physique. Ce qui signifie que nous pouvons être fatigué mais avoir la volonté de poursuivre nos actions.

Donc alors cette énergie peut être tourné vers l’intérieur, et peut-être tourné vers l’extérieur. Si vous êtes extraverti(e), c’est que votre énergie est tourné vers l’extérieur. Donc votre première lettre sera affecté de la lettre E. Mais si vous préférez l’introversion cela veut dire que votre énergie est tourné vers l’intérieur et votre première lettre sera affecté de la lettre I.

Tout comme l’introversion, il y’a beaucoup de confusion et de préjudices sur l’extraversion. On pense que l’extraverti est une personne hyper sociable, déteste la solitude et l’introversion c’est être renfermé chez lui dans sa maison entre quatre murs. Allons allons d’éclaircir cela.

a- A tel point êtes vous un extraverti ? 😉

L’extraversion est lorsque notre énergie est tourné vers l’extérieur. Qu’est-ce que cela veut dire ?. Cela veut dire si vous êtes un extraverti, votre priorité (ce qui vous maintient en vie 😅😅) est de savoir tout ce qui se passe autour de vous. Vous pouvez préférer la solitude mais c’est que dans votre cas, vous choisissez d’être seul. Ce n’est pas comme vos amis introvertis où pour eux c’est une priorité pour eux (leur source de vie 😅😅😅). Donc si vous voulez savoir si vous êtes un extraverti vous devez voir si votre besoin de solitude est une contrainte pour vous ou vous isolez en croyant vous protéger de cette manière. Dans tous les cas, ce n’est pas naturel chez vous, parce que vous avez un sentiment de gêne, une voix qui vous dit « Allez, sors ce n’est pas en restant dans ta chambre que ton problème se résolvera« .

Un autre trait pour savoir si vous êtes un extraverti est que, tout le monde est conscient de ce que vous ressentez. C’est généralement pour cette raison que vous vous sentez obligé de vous s’isoler pour au moins, garder un secret pour vous-même 😅😅, parce que pour être vraiment sincère, vous ne savez rien de vous jusqu’à ce que vous isoliez.

Vous êtes aussi un extraverti si vous êtes impatient. C’est l’un des traits que l’on retrouve chez les extravertis, leur impulsivité. Pour vous, le fait d’attendre est vraiment un parcours de combattant 🥵🥵😅😅. Vous préférez être dans l’action parce que vous pensez que cela tuera le temps. Que vous n’aurez pas l’impression de perdre votre temps.

Si vous voulez à savoir plus l’extraversion, je ferais un article détaillé sur ce sujet dans les jours à venir 😊😊. Maintenant passons à l’introversion.

b- A tel point êtes vous un introverti 🧐🧐?

L’introversion est lorsque l’énergie est tourné vers l’intérieur. Cela est un peu plus compliqué à cerner pour quelqu’un qui n’est pas un introverti, en gros les extravertis. Ils se diront :  » comment l’énergie peut être tournée vers l’intérieur !!! L’énergie se gagne en étant avec les autres ». D’où le cliché que les introvertis sont des êtres bizarres, des extraterrestres. Mais ce n’est rien de tout ça, c’est aussi votre mode de fonctionnement. C’est de cette façon que vous êtes conçus.

Pour vous expliquer comment votre énergie peut être tournée vers l’intérieur, vous, introvertis, vous devez garder vos informations pour vous-même. C’est en gardant les informations que vous avez, vous poussent à chercher le noyau des informations que vous avez. Autrement dit, vous êtes plus apte à rechercher la profondeur de vos informations recueillies auprès des autres et c’est cela qui vous fait vous sentir vivant. C’est votre priorité, tout comme pour les extravertis est de savoir tout ce qui se passe autour d’eux, pour vous sera d’apprendre à être en harmonie avec vous-même. Bien sûr vous pouvez vous éclatez comme si vous étiez un extraverti, mais soyez francs 😂😂, vous vous épuiserez complètement aussi bien physiquement que mentalement 😅😅😅.

Donc vous aimez la solitude car c’est en étant seul que vous pouvez vivre dans votre monde. Oui, votre monde, parce que c’est grâce à vos informations recueillies dans le monde extérieur que vous pouvez créer votre monde intérieur en utilisant vos valeurs.

Un autre trait pour savoir si vous êtes un introverti est que vous faites beaucoup de recherches pour pour vous enrichir. Vous aimez approfondir vos recherches jusqu’à trouver le noyau. Chose pour laquelle, vos potes extravertis vont vous abandonnez sans la moindre hésitation, parce qu’ils n’ont pas envie de vous écoutez, disserter sur la biographie de Sigmund Freud 😂😂.

Là aussi également je ferais un article détaillé sur l’introversion 😉.

2- Sensation vs Intuition

Le deuxième axe consiste à savoir d’où vous tirez vos informations. Cet axe consiste à vous montrer comment vous appréhendez le monde. C’est un axe de prise d’information. Également ici aussi, il y’a deux orientations possibles : la sensation qui est noté S et l’intuition qui est noté N. Évidemment ce n’est pas parce qu’on préfère la sensation qu’on n’ait absolument pas capables d’avoir de l’intuition et vice versa.

Comment savoir si vous préférez la sensation (S) et l’intuition (N) ?

Vous préférez la sensation si vous préférez être dans un environnement stable. Vous voulez vivre la vie tel qu’elle est, sans chercher à la modifier. Et c’est sûrement pour cette raison que vous détestez les idées farfelues de vos compatriotes intuitifs (N). Mais cela ne veut pas dire que vous-mêmes n’êtes pas capables d’avoir des idées farfelues. Oui vous pouvez le faire !!!! Mais ça ne sera pas une priorité pour vous, tout simplement 😌😌. Mais si vous n’êtes pas comme vos collègues sensitifs, c’est que vous préférez l’intuition. Vous ne voulez pas vivre dans le présent mais dans le futur. Ce sont les gens comme vous qui prédisez déjà la fin du monde juste pour effrayer vos amis sensitifs 😂😂. Bon bref 🙄🙄, je reviens 😁😁.

Si vous préférez la sensation, vous aimez encore, vous appuyer sur la tradition, ne pas enfreindre ce qui a été déjà fait. Vous préférez aussi vivre dans l’instant présent, parce que pour vous, elle est beaucoup plus riche. Et vous bouchez les oreilles pour ne pas à devoir entendre les intuitifs vous hurlez dessus, en vous disant que vous n’êtes pas ambitieux. Vous préférez aussi parler des choses concrètes, impliquant de vous plonger dans les détails. Mais vous les intuitifs, vous préférez voir les choses dans leur globalité sans chercher les détails. On dit de vous, les intuitifs que vous êtes idéaliste. Cela veut dire que vous êtes convaincu voir même têtu, que votre idée se réalisera. Donc vous poussez, les sensitifs à croire à votre instinct que vous ne pouvez expliquer mais vous y mettez tous les moyens pour le croire.

Donc en gros, si vous êtes un sensitif, votre deuxième lettre sera notée S. Et si vous êtes un intuitif, votre deuxième lettre sera notée N.

Je crois chers intuitifs, arrêtez de faire peur aux sensitifs. De même qu’avez les sensitifs, arrêtez de constamment ramener les intuitifs sur terre, même s’ils sont tête à l’air 😅😅.

3– Pensée et Sentiment.

Cet troisième axe vous permet de savoir comment vous prenez vos décisions. Elle vous permet de savoir si êtes un « thinker » ou pensée en français ou soit si vous êtes un « feeler » ou sentiment en français.

a- Est-ce que vous vous voyez en tant que personne logique ? 🧐🧐

Si vous vous considérez gomme une personne logique c’est que vous préférez prendre des décisions selon un raisonnement logique et objectif pour vous mêmes ou pour les autres. Autrement dit vous pensez que vos meilleures décisions proviennent de votre côté analytique et objectif en étant complètement détaché de vos émotions. Cela veut dire que vous n’êtes pas une personne sans coeur, comme les autres vous le fait remarquer, c’est seulement votre manière à vous de prendre les décisions. Il est donc inconcevable pour vous de résoudre un problème par la compassion, car elle n’a rien de logique et c’est comme une perte de temps. Et vous voulez pas l’admettre, vous êtes très mal à l’aise lorsque vous devez, non que vous êtes obligé de prendre une décision subjectivement.

On vous considère également comme une personne pragmatique et compétente car vous n’avez pas peur de dire ce que vous pensez, même si cela doit blesser la sensibilité des autres ou qu’ils vous mettent des étiquettes du « du grand méchant loup ». Vous vous en foutez. Vous êtes aussi un joueur impitoyable dans les débats, car vous arrivez à formuler des raisonnements claires et logiques qui s’appliquent vraiment. Donc pourquoi, s’intéresser à vos émotions pendant que votre logique plaque facilement au sol les autres.

Donc si vous reconnaissez dans cette description c’est que vous êtes un penseur ou thinker. Alors votre troisième lettre sera notée T.

b- Est-ce que vous vous voyez en tant que personne sentimental ?

Ce profil est un peu mal vu par les hommes sentimentaux. De même qu’on incrimine plus fortement les femmes ayant une pensée logique, comme sans coeurs, on considère les hommes sentimentaux comme des personnes faibles.

Donc, messieurs si vous vous reconnaissez comme étant un homme sentimental, il n’y a pas de honte. Et à mon avis, je crois que c’est le troisième axe le plus facile à détecter. Vous vous demander pourquoi !!!. Ceux qui sont sentimentaux, ils parleront uniquement de leurs sentiments, de ce qu’ils pensent vraiment. Ils considéront d’abord leurs émotions avant de prendre une décision. Mais ceux qui ont une pensée logique, ne feront que casser la moralité des personnes sentimentaux parce qu’ils sont illogiques 🤧🤧.

Messieurs, madames, si vous voulez savoir si vous êtes sentimentaux, le premier point qui vous différencie des personnes logiques est que vous admettez plus facilement vos émotions parce que vous avez des valeurs. Attention ce n’est pas vos émotions que vous communiquez mais vos valeurs.

Par exemple, vous êtes témoin d’un accident de la route. En ce moment précis, vous pouvez être soit triste, soit être colère, ou soit hystérique, tout dépend de comment vous réagissez en premier lieu. Ces ressentiments sont en fait des émotions. Tout le monde le ressent même les personnes logiques. Mais la seule différence qu’il existe c’est la manière dont vous allez décider de résoudre cette situation. Alors pour une personne logiques, ces ressentiments ou ces émotions (colère, peur, tristesse etc…), ils vont effacer ces émotions et les ignorez parce qu’ils doivent savoir ce qui s’est réellement passé et voir qui a raison ou pas. Alors que les personnes sentimentaux ils seront déjà en avance pourquoi ils ressentent ces émotions parce que ces émotions ils racontent une histoire. Donc si cette personne commence à pleurer dès qu’il voit la victime blessé, il se dira : « Oh mon Dieu, ces blessures doivent lui faire mal, je dois l’aider. Il est entrain de souffrir. Et ces personnes qui ont entrain de blâmer cette victime, ne voient-ils pas qu’elle souffre déjà 🤧🤧 ».

Comme l’exemple que je viens de citer, vous, les personnes sentimentaux, vous êtes empathiques. Vous évaluez les sentiments des autres comme si c’était vous qui est entrain de vivre sa situation. Vous enviez les personnes logiques pour leur perspicacité et leur objectivité, mais vous, vous sentez supérieur à eux parce que vous pouvez exprimer vos émotions sans être gêné ni de gêner les autres. Et c’est généralement vous qui traitiez les personnes logiques de « sans coeur » 😅😅.

Donc si vous considérez comme une personne qui a un bon coeur, vous êtes un « feeler ». Donc votre troisième lettre sera notée F.

4- Jugement et Perception

Et voici le dernier axe pour découvrir votre type MBTI. Cet axe consiste à savoir si vous préférez avoir un plan d’action ou si vous préférez improviser. Dans ce cas si vous préférez avoir un plan d’action, vous avez une préférence pour « le Jugement » et votre quatrième lettre sera notée J, ou soit, si vous préférez improviser, c’est que vous avez une préférence pour « la perception ». Alors votre dernière lettre sera notée P.

Pour savoir si vous avez une préférence pour le jugement, vous devez savoir comment vous vous organisez. Si vous avez un emploi de temps (normalement c’est vous qui créez votre emploi du temps) ce n’est plus la peine de chercher, votre quatrième lettre est le J pour Jugement. Vous n’aimez pas le retard, ni les imprévus. Surtout les imprévus, vous pouvez être stressé à un niveau extrême, juste parce que rien ne s’est déroulé comme vous l’avez planifié. C’est pour cela que vous êtes obligé de tout anticiper pour ne pas avoir des imprévus de cet genre.

Mais pendant que vos amis qui ont une préférence pour le jugement entrent dans des périodes de stress extrême juste parce qu’ils ont un imprévu, vous, vous êtes paisible, sans aucun stress. On peut dire que c’est ce que vous attendez. Les imprévus. Les imprévus vous permettent d’improviser et de ne pas être maniaque comme vos confrères 😅😅. Mais c’est lorsque vos confrères vous obligent à suivre un emploi de temps. Alors là 😅😅, vous êtes complètement désordonné, désorienté, mis entre quatre murs et jamais à l’heure 😂😂 et par finir vous foutez le bordel et mettre les personnes ayant une préférence pour le jugement dans une boule noire, que vous aurez l’impression qu’ils vont s’éclater comme un ballon 😂😂. Donc dans cet cas, ne réfléchissez plus, vous êtes P 😂😂😂.

Donc, en conclusion, c’est l’ensemble de ces lettres qui constitueront votre type MBTI. Par exemple si vous préférez l’introversion (I), la sensation (S), la pensée (T) et le jugement (J) c’est que vous êtes ISTJ pour dire simplement. Vous voyez que c’est plus facile de retenir ISTJ au lieu de introversion-sensation-pensée-jugement.

Avec ces quatres lettres, nous trouvons 16 combinaisons possibles dont 16 types de personnalités.

  • ISFP
  • INTJ
  • ISTJ
  • ENFJ
  • INFP
  • ISFJ
  • ESTP
  • ISTP
  • ESTJ
  • ENTP
  • ENFP
  • ESFJ
  • ENTJ
  • INTP
  • INFJ
  • ESFP

NB: le MBTI se base uniquement sur nos comportements, comment nous agissons naturellement sans trop réfléchir. Elle se pose la question « Comment ». Nous verrons un autre outil de personnalité qui se pose la question « Pourquoi »

II- L’ennéagramme

Selon Wikipedia, l’ennéagramme est à l’origine, une figure ésotérique (le mot a été construit avec la racine grecque ennea qui signifie neuf et gramma qui veut dire figure) ancienne, que Georges Gurdjieff a introduit en Occident au début du XXe siècle.

Plusieurs versions ont été étayées en ce qui concerne les origines de l’ennéagramme. Mais jusqu’à nos jours, les chercheurs n’ont toujours pas validés aucun de ces versions, comme l’origine exacte de l’ennéagramme. A croire qu’il est plus vieux que le MBTI 😅😅😅.

Même si les origines restent toujours un mystères, plusieurs chercheurs ont réussi à comprendre son fonctionnement et à même créer un lien avec le MBTI.

Pour reprendre la définition (Wikipédia) du mot ennéagramme cités plus haut, je peux affirmer, en étudiant cet outil, vous donnez une explication plus moderne 😎😎.

L’ennéagramme est un outil de personnalité, tout comme le MBTI, mais la différence, c’est que cet outil est représenté par des symboles.

Et quels sont ces symboles ?

L’ennéagramme est constitué:

  • Des numéros qui sont notés de 1 à 9 en comptant dans le sens de l’aiguille d’une montre.
  • D’un cercle
  • D’un triangle équilatéral inscrit dans le cercle. Le premier sommet, situé en haut du cercle, correspond au chiffre 9. Le deuxième et le troisième sommet situés respectivement en bas du premier sommet, de la droite vers la gauche. En comptant toujours dans le sens de l’aiguille d’une montre, vous constaterez que le deuxième sommet situé à droite et en bas du premier sommet correspond au chiffre 3 et le chiffre 6 correspond au troisième sommet à gauche et en bas du premier sommet.

Triangle équilatéral (3, 6, 9)

En plus de ces symboles, il y’a un hexagone qu’on retrouve dans l’ennéagramme. Cet hexagone constitue en fait les autres chiffres de l’ennéagramme qui ne sont pas disposés de façon hasardeuse. Les autres chiffres c’est à dire les chiffres 1, 4, 2, 8, 5, 7 sont placés dans cet hexagone.

Hexagone (1, 4, 2, 8, 5, 7)

L’ordre des chiffres (1, 4, 2, 8, 5 et 7) est basé sur le développement de la fraction périodique 1/7. En gros, le résultat de la division par 7 donnera la séquence 1-4-2-8-5-7-1 à l’infini. Par exemple 1/7 = 0,1428571428571…

Ceux qui n’aiment pas les calculs mathématiques comme moi 😅😅😅, rassurez-vous, ce n’est pas ça uniquement qui fait l’ennéagramme. C’est juste la structure de l’ennéagramme, comment elle est constituée.

Avec de nombreux recherches, ces neuf chiffres ont été représentés par neuf profils de personnalité. Mais bien avant de faire la description de ces neuf types de personnalité, nous allons faire une lexique de quelques termes importants qui vous permettra de mieux comprendre les profils de l’ennéagramme qu’on appelle ennéatypes.

Les 3 centres

Tout comme les symboles qui constituent l’ennéagramme, les centres demeurent un élément clé pour déterminer son type ennéagramme. En effet, ces profils sont catégorisés en 3 groupes. Ces 3 groupes représente ce qu’un constitue un être humain c’est à dire son côté mental, son côté émotionnel et son côté instinctif. Alors ces 3 groupes sont appelés les centres. En sachant que ces 3 groupes sont une représentation de l’être humain (mental, émotionnel et instinctif), nous pouvons conclure qu’ils s’agissent de ces centres respectivement appelés le centre mental, le centre émotionnel et le centre instinctif.

Je ferais un article détaillé expliquant les centres parce que je pense qu’elle est très complexe pour être résumé dans cet article qui est manifestement longue. Mais si l’envie vous empêche d’attendre la rédaction de cet article je vous mets un lien en dessous pour que vous ayez une petite idée sur ça.

https://www.enneagramme.com/Theorie/9_hie3c.htm

Les ailes

L’ennéagramme est un outil permettant de trouver votre type ennéagramme et comment cet type évolue en vous. Donc c’est-à-dire que au fur à mesure que vous devenez plus sains vous adoptez le fonctionnement des autres types. Le but, en réalité, est de parvenir à équilibrer les 9 types. C’est là que les ailes rentrent en jeu.

Alors, tout comme l’oiseau où les ailes sont rattachés à lui de part et d’autre, il en ai de même avec le type ennéagramme. Imaginons que vous êtes du type 1 et de part et d’autre il y’a le 9 et le 2. Nous constaterons que les types 9 et 2 sont voisins au type 1. Alors ces types 9 et 2 sont appelés les ailes car ils sont voisins du 1.

C’est grâce aux ailes, que vous pourriez avoir l’impression d’appartenir à un autre type. Mais attention, elle est différente de l’intégration et la désintégration que nous verrons juste après ça. Dans cet cas, c’est nous qui voulions appartenir à un autre type. Alors qu’avec les ailes, nous avons naturellement l’impression d’appartenir à un autre type.

Les ailes ne se développent pas tous, en même temps. C’est d’abord une aile qui se développera plus tôt et c’est elle qui sera plus forte que l’autre aile. Ce n’est pas le cas pour l’oiseau où il a besoin de ces deux ailes pour voler 😅😅. Cette première aile est appelée l’aile supérieure. Elle sera plus forte que l’autre aile (qui se développera à mi-vie) mais ne sera jamais plus forte que le type principal. Le rôle des ailes est uniquement d’influencer le type principal mais pas de le remplacer. Donc par exemple, vous êtes du type 1, et pour une quelque raison c’est le type 2 qui se développe plus tôt et plus vite que celui du type 9. Ce n’est pas parce que l’aile du type 2 s’est développé plus vite que le 9. Cela veut dire que votre type principal a tendance de manière différente de se comporter comme une personne d’énéatype 2. Donc votre type s’écrivera 1w2. Le w veut dire wing en anglais pour abréger.

Intégration/désintégration

Contrairement aux ailes où nous ne sentons pas coupables d’être un autre type (c’est plutôt excitant 😉😉), ce n’est pas le cas avec l’intégration ou la désintégration. Mais d’abord je vais définir ces concepts.

L’intégration c’est lorsque nous arrivons à acquérir les aspects positifs d’un autre type sur notre type principal. Lorsqu’une personne arrive à acquérir les aspects positifs d’un autre type, on dit qu’il s’intègre. Voici comment les neufs types s’intègrent :

  • Le type 1 s’intègre en 7
  • Le type 2 s’intègre en 4
  • Le type 3 s’intègre en 6
  • Le type 4 s’intègre en 1
  • Le type 5 s’intègre en 8
  • Le type 6 s’intègre en 9
  • Le type 7 s’intègre en 5
  • Le type 8 s’intègre en 2
  • Le type 9 s’intègre en 3

L’intégration commence lorsque nous reconnaissions nos défauts.Ce n’est pas facile de le reconnaître, mais réjouissez-vous c’est le taf de l’ennéagramme de vous montrer les défauts 😎😎.

La désintégration survient en période de stress, lorsque notre égo, nous montre la pire version de nous. Dans cet cas lorsque nous sommes dans un stress intense, nous adoptons les mauvais côté ou les aspects négatifs d’un autre type. Lorsqu’une personne adopte les aspects négatifs, on dit qu’il se désintègre. Voici comment les neufs types se désintègrent:

  • Le type 1 se désintègre en 4
  • Le type 2 se désintègre en 8
  • Le type 3 se désintègre en 9
  • Le type 4 se désintègre en 2
  • Le type 5 se désintègre en 7
  • Le type 6 se désintègre en 3
  • Le type 7 se désintègre en 1
  • Le type 8 se désintègre en 5
  • Le type 9 se désintègre en 6

Après, il existe un sens de l’intégration/la désintégration différent de celui du sens cités plus haut. Ce sens d’intégration/désintégration précédemment cité est le sens de la variante alpha, qui est le sens normal d’intégration/désintégration.

Mais la complexité de l’être humain fausse un peu le sens réel d’intégration et de désintégration. Pour certains il existe une autre variante appelé la variante mu. D’autres affirment qu’une personne se peut s’intégrer et se désintégrer dans les deux sens à la fois. Comme si vous êtes du type 1, vous pouvez vous intégrer à la fois au type 4 mais aussi au type 7. Voici comment les intégrer à la fois

  • Le type 1 s’intègre en 4 et se désintègre en 7
  • Le type 2 s’intègre en 8 et se désintègre en 4
  • Le type 3 s’intègre en 9 et se désintègre en 6
  • Le type 4 s’intègre en 2 et se désintègre en 1
  • Le type 5 s’intègre en 7 et se désintègre en 8
  • Le type 6 s’intègre en 3 et se désintègre en 9
  • Le type 7 s’intègre en 1 et se désintègre en 5
  • Le type 8 s’intègre en 5 et se désintègre en 2
  • Le type 9 s’intègre en 6 et se désintègre en 3

Les sous- types

Voici une autre variante qui vient compliquer la compréhension de l’ennéagramme et par dessus tout, nous montre qu’on ne finira jamais d’étudier l’être humain.

Après avoir trouvé son type, son centre, ses ailes correspondants et son sens d’intégration/désintégration, il y’a les sous-types qu’il faut connaitre. Il s’agit ici de connaitre notre instinct dominant parmi les trois (03) qui existent, et pour la trouver n’est pas tout aussi simple que trouver son type ennéagramme. Il en existent trois (03), comme je l’ai dit précédemment. Il s’agit :

  • L’instinct de préservation
  • L’instinct sexuel
  • L’instinct social

Je ferais un article où je vous expliquerait en quoi consiste ces trois (03) instincts très prochainement.

Les neufs types ennéagramme

Je vous préviens, trouver son type ennéagramme n’est pas aussi facile que le MBTI. Certes, nous pouvons nous maltyper que ce soit le MBTI mais aussi l’ennéagramme. Mais la raison que je dis que l’ennéagramme est plus difficile lorsque nous voulons nous typer, est que, nous devons reconnaître notre peur la plus profonde, parce que les neufs types se basent principalement sur neuf peurs constaté chez l’être humain. Mais aussi, vous devez également, reconnaître ce que vous tentez d’éviter, qu’on appelle la compulsion. En plus de connaître sa peur la plus profonde et sa compulsion, vous devez connaître votre envie, c’est à dire ce que vous essayez de montrer avec passion aux autres. Le but de l’ennéagramme c’est de parvenir à résoudre les peurs, les compulsions et les envies liés à chaque type, pour acquérir les vertus que chaque type possède. Mais je vous préviens encore que ça ne sera pas facile 😅😅, mais ce n’est pas impossible.

Sur ceux, je ne ferais pas la description de chaque type dans cet article mais j’écrirai un article sur chacun des neufs profils. Mais dans cet article, je vous dirai uniquement la peur la plus profonde, la compulsion (ce qui évite) et la vertu de chaque type.

  • Le type 1 est appelé le perfectionniste. Sa peur la plus profonde est de faire des erreurs. Sa compulsion est la colère. Lorsque le type 1 apprend de ses erreurs, il acquière la patience comme vertu.
  • Le type 2 est généralement appelé l’altruiste. Sa peur la plus profonde est de ne plus pouvoir aider. Sa compulsion est l’orgueil. Lorsque le type 2 prend conscience de son tort, il acquière l’humilité comme vertu.
  • Le type 3 est appelé le battant. Sa peur la plus profonde est de se voir comme un perdant. Sa compulsion est le mensonge. Lorsque le type 3 prend conscience de son tort, il acquière comme vertu, la vérité.
  • Le type 4 est appelé le tragico-romantique ou l’individualiste. Sa peur la plus profonde est d’être rejeté. Sa compulsion est l’envie. Lorsque le type 4 apprend de ses erreurs, il acquière comme vertu l’harmonie.
  • Le type 5 est appelé l’observateur. Sa compulsion est l’avarice. Lorsque le type 5 se sent bien dans sa peau, il obtient comme vertu, le désintéressement.
  • Le type 6 est appelé le loyaliste. Sa peur la plus profonde est d’être en insécurité. Sa compulsion est la peur. Lorsque le type 6 se développe il développe des vertus comme le courage.
  • Le type 7 est appelé l’optimiste. Sa peur la plus profonde est de souffrir. Sa compulsion est la gourmandise. Lorsque le type 7 se sent bien, il aura comme vertu la tempérance.
  • Le type 8 est appelé le chef. Sa peur la plus profonde est de se prendre pour un faible. Sa compulsion est l’excès (ou la luxure ). Lorsque que le type 8 s’intègre, il acquière des vertus comme la simplicité.
  • Le type 9 est appelé le médiateur. Il a peur de vivre dans un environnement hostile. Sa compulsion est la paresse mais il peut acquérir les vertus comme l’activité en se développant lui-même.

En conclusion…

Le MBTI et l’ennéagramme sont deux outils qui se complètent parfaitement. Là où le MBTI étudie notre attitude, notre comportement, l’ennéagramme s’occupe particulièrement de nos blessures personnelles (qui sont causés depuis l’enfance), mais aussi de l’origine de notre attitude et ou de notre comportement envers les autres.

Je suis vraiment heureux de vous dire que je suis à la fin de cet article introductif sur le MBTI et l’ennéagramme, parce que ça fait plus de 2 mois que j’écris cet article et je viens de le finir. J’espère que cet long article sera enrichissante pour vous. Sur ceux, je vous dis au revoir et rendez-vous pour un prochain article.

A versão em português está em andamento. Vou te perguntar uma pequena paciência 🙏🏾🙏🏾🙏🏾.